image

Bilan succinct du processus de suivi-évaluation de Diobass Ecologie et Société 2021-2022

L’association Diobass Ecologie et Société (DES) dans son plan d’action 2020-2023 a prévu d’accompagner treize (13) groupes de recherche action (GRA/OP) dans l’exécution de leurs programmes de recherche. La finalité est d’aboutir à la découverte et à l’adoption de pratiques ou solutions innovantes agroécologiques basées sur l’expérimentation menée en milieu paysan, par les producteurs eux-mêmes.

Le dispositif interne de Diobass en matière suivi évaluation s’opère sur trois principaux axes qui sont :

  • Le suivi-évaluation des activités des groupes de recherche (GRA)
  • Le suivi-évaluation des indicateurs du projet
  • Le suivi-évaluation du processus de diffusion des résultats de la RAP auprès des GRA/OP

Le suivi évaluation des groupes de recherche (GRA)

Il a pour objectif de collecter trimestriellement, des données/informations et d’apprécier l’état et le niveau d’exécution des programmes annuels d’activités des différents groupes de recherche, sur la base des prévisions établies. Deux missions ont été réalisées dans ce cadre. La 1ère du 6 au 10 décembre 2021 et la 2ème du 23 au 28 Avril 2022. La moyenne de réalisation des programmes d’activités des groupes a été estimé à 64,45% durant la 1ère mission. C’est une moyenne jugée acceptable malgré le retard accusé dans le lancement des activités du projet et la spécificité liée à la différence de volume des programmes respectifs des GRA.

Figure 1 : Taux de réalisation des activités des groupes de recherche action (GRA) en décembre 2021

Graphique

Des hommes assis autour d'une tableDes hommes assis dans une salle

Séance de travail avec les GRA (Tanguin-kossodo) et AKNGS-Gomponssom

Le 2ème suivi s’est effectué durant le mois d’avril 2022. Les groupes étaient assez avancé sur la mise en œuvre de leurs programmes d’activités. La moyenne des taux de réalisation était de 89%

.  Figure 2 : Taux de réalisation des activités des groupes de recherche action (GRA) en Avril 2022

tableau

En résumé, le suivi des groupes de recherche a permis de relever les niveaux de réalisation des programmes, de faire le point des difficultés et discuter des éventuelles pistes de solutions. Certains facteurs externes ont influencé négativement les activités de quelques groupes. Il s’agit de la situation d’insécurité liée aux exactions des groupes armées. Cela a contraint les GRA de la commune de Douroula et Soukouy dans la boucle du Mouhoun à surseoir à certaines de leurs activités (activités impliquant ou nécessitant des regroupements de personnes). La moyenne de réalisations des programmes d’activités demeure néanmoins assez satisfaisante dans l’ensemble.

des gens

Séance de travail avec les GRA (Kouilla) et Koala

Le suivi des indicateurs du projet

Le suivi des indicateurs s’est effectué durant le mois de mai 2022. Le but étant de faire un point exhaustif sur le niveau de réalisation des indicateurs du projet. Il est constitué de quatre principaux objectifs spécifiques. Le 1er objectif est relatif au nombre d’innovations développées par les groupes de recherche. Le 2ème porte sur le développement de solutions endogènes durables pour une gestion concertée des ressources naturelles et la lutte contre l’accaparement des terres rurales. Le 3ème sur la mise en valeur des résultats de la RAP à travers le développement d’activités socioéconomiques et le 4ème objectif sur les processus de diffusion des résultats de la RAP. Le constat formulé est qu’a cette étape de l’activité de recherche, il n’existe pas de résultats concluants ou définitifs sur les expérimentations menées. C’est pourquoi tous les GRA ont choisi de reconduire l’ensemble des tests pour cette 2ème année dans le but d’approfondir les processus de recherche.  Une évaluation sera réalisée en fin de projet probablement pour une appréciation objective de l’atteinte des indicateurs du programme.

Encore des gens
GRA de Douroula
du blé
Champ agroforestier du GRAChamp agroforestier du GRA

Le suivi du processus de diffusion des résultats de la RAP

La diffusion fait référence au processus par lesquels les innovations produites par les GRA se propagent à travers l’environnement. Le suivi interroge ainsi la démarche adoptée par les GRA pour que les produits, remèdes ou techniques mises au point puisse être adoptés par des producteurs au niveau local ou dans d’autres localités. Les expérimentations menées dans le cadre du présent plan d’action n’ont pas encore aboutit à l’adoption d’aucune innovation. C’est pourquoi l’appréciation du processus de diffusion se base sur les anciennes innovations des organisations paysannes. Il ressort qu’en général, la diffusion se fait par le biais de bouche à oreille ou par l’entremise des foires, ateliers ou émissions radios animées par les membres des GRA/OP. Dans l’optique de la recherche d’un mécanisme adapté pour la mesure de la diffusion des innovations, Diobass a mis à la disposition des GRA/OP dans le présent d’action, des fiches de collecte trimestrielle de sorties des innovations (Produits, remèdes, techniques) dans le but de capitaliser et d’apprécier la diffusion.

Pour terminer, il faut relever que le dispositif de suivi est un processus essentiel pour conduire un projet de manière à ce qu’il contribue à un changement effectif pour les « bénéficiaires ». Il sert à apprécier l’avancée du projet, à observer et comprendre des écarts, les difficultés et à s’assurer qu’il se situe dans la bonne voie pour atteindre les résultats attendus.

Séance de travail avec les GRA de Kouila et Soukuy

7
8

Séance de travail avec les GRA de Kouila et Soukuy

image

Partagez autour de vous

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Aucuns articles publiés pour le moment
Consent Management Platform by Real Cookie Banner