La Plate-forme nationale des animateurs en agro écologie découvrent les innovations paysannes Diobass

Du 24 au 28 octobres 2016, s’est déroulé à la ferme agro écologique de Tangzougou à Betta (commune rurale de Ziniaré, province de l’Oubritenga) un atelier pour l’organisation de la Plate-forme en agro écologie. La rencontre a été co-organisée par l’ONG Terre et Humanisme, Association Inter-zone pour le Développement en Milieu Rural (AIDMR), l’Association Béonééré et l’Association pour la Promotion de l’Agriculture Durable dans le Sanguié (APAD).
L’objectif de cette rencontre est de diffuser l’agro-écologie, facteur clef d’un développement global durable par sa contribution à : i) la souveraineté alimentaire et la santé, ii) l’amélioration des conditions de vie et d’autonomie des communautés paysannes ; iii) la redynamisation et relocalisation des économies rurales ; iv) la préservation de la biodiversité ; v) la lutte contre la désertification et l’adaptation aux changements climatiques.

L’atelier a regroupé une soixantaine d’animateurs venus d’une quinzaine de structures des quatre horizons du Burkina Faso.

DIOBASS BF a été invitée pour partager ses expériences en recherche-action-paysanne et ses innovations paysannes avec les animateurs de la Plate-forme. Cela s’inscrit dans la stratégie de diffusion de Diobass. A Betta, Diobass BF a présenté les innovations suivantes :i) remèdes contre les maladies des animaux (ovins caprins et bovins), maladies de la volaille (variole, cholera, ectoparasites, parasitoses des pintades) ; ii) blocs multi nutritionnels (aliment pour bétail), iii) semences paysannes de variétés de sorgho et de petit mil ; iv) Fiches techniques des innovations et livrets Diobass. Dans la présentation, l’équipe Diobass a cueillit les plantes entrant dans la fabrication de chaque remède et présente aux participants. Une démonstration de traitement des ectoparasites de la poule a été faite (voir photo). Un groupe de participants a restitué la présentation des innovations aux autres en procédant à une démonstration de traitement des ectoparasites. Les participants à l’atelier ont manifesté leur intérêt pour les innovations paysannes. Des contacts ont été pris par les uns et autres pour d’éventuels besoins en innovations.